Date de publication :  21 juin 2023.

Aujourd'hui nous sommes le : 19/05/24.   

De l'âme du violon

L' âme est cette petite pièce de bois très importante coincée à l'intérieur de l'instrument entre le fond et la table. Elle doit être ajustée très précisément et placée tout aussi précisément à l'endroit "qui va bien", non loin du pied du chevalet. Je suis impressionné par la précision du geste que l'on peut voir sur des vidéos de luthiers confirmés lorsqu'ils insèrent l'âme à sa place. Après beaucoup de tentatives je ne suis pas encore parvenu à la même dextérité...

Pour mon premier violon, mes errements de néophyte m'ont conduit à m'aider d'un petit accessoire en fil de fer. Sur le forum Maestronet j'ai découvert un développement beaucoup plus abouti de la même idée construit avec du fil de porte manteau. J'en ai trouvé un dans un placard (ces porte-manteaux se sont faits rares aujourd'hui !) et j'ai donc essayé.

L'âme est fermement maintenue contre son support par le fil, il n'y a plus de risque qu'elle tombe lors de la mise en place. Lorsque c'est fait, on relâche le fil et l'on désolidarise doucement l'outil. Avec lui il n'est vraiment pas difficile de positionner une âme à l'emplacement souhaité. Le voici en action, vu par le trou du bouton, avec la pointe à âme en appui de l'autre coté.

Bien sûr, certains luthiers expérimentés ne recommandent pas l'usage de ce genre d'outil car ils estiment avoir un meilleur contrôle du positionnement par l'application de la manière traditionnelle qui pique l'âme avec la pointe. C'est sûrement vrai pour eux mais ce n'est pas encore le cas pour moi et, je ne pense pas être le seul...

Retour à   La lutherie au jour le jour

  ⌂ Accueil     ⇧ Haut de page  

Nombre de visites :   181    

Le contenu de ce site est libre et mis à disposition selon les termes de la Licence Art Libre
et selon ses termes de confidentialité

Le site est construit par Jakez avec Wagtail et hébergé par o2switch